La région accompagne les initiatives

Actualités et conseils sur les carrières dans le Sud Ouest
Conseils & repères
Publié le vendredi 26 mai 2017
Entreprendre-list_m

Différentes structures accompagnent les porteurs de projets de tous univers, engagés dans le développement de marchés en tension ou novateurs, au bénéfice du tissu économique local et d’un rayonnement international.

À l’image des programmes proposés par les CCI, certains établissements travaillent en collaboration directe avec les entrepreneurs en création ex nihilo, ou avec les structures en besoin d’accompagnement, tout en proposant un appui logistique. C’est le cas d’ESTIA Entreprendre, à Bayonne, qui est le département du campus ESTIA (École supérieure des technologies industrielles avancées) dédié à la création et au développement des jeunes entreprises à vocation technologique et innovantes.

Une approche ciblée

Ces dernières sont accueillies au sein de trois centres d’affaires thématiques stratégiques : les technologies du numérique à Izarbel (Bidart), l’aéronautique, les matériaux composites et les systèmes embarqués à Technocité (Bayonne) et l’industrie des sports de glisse et outdoor à Baia Park (Anglet). L’incubateur, la pépinière d’entreprises et l’hôtel d’entreprises sont les services majeurs de l’établissement, couplés à un vaste réseau de partenaires diversifiés (clusters, ESA BIC, EBN*, associations professionnelles), des plateformes de formation, d’appui R&D et  techniques, et un écosystème favorisant les échanges de connaissances et de technologies, pour répondre aux besoins d’innovation et d’internationalisation des PME-TPE. « Il y a une forte synergie entre les entreprises que nous accompagnons et l’enseignement, au niveau de certains modules, elles ont aussi accès aux étudiants dans le cadre de stages et de projets, ainsi que les enseignants-chercheurs. C’est ce qui fait la différence avec d’autres entreprises accompagnées hors de la structure. De plus, nous intervenons auprès des étudiants dans le cadre de la sensibilisation à l’entrepreneuriat et nous accompagnons ceux qui ont un projet, au sein d’un hub », souligne Hélène Marty, responsable Estia Entreprendre.

Appui financier

Pour avoir une marge de manœuvre toujours plus importante, certaines structures, telles qu’Aquiti Gestion, accompagnent les PME aquitaines dans le financement en fonds propres. Elle intervient ainsi à tous les stades de la vie de l’entreprise (création, développement et reprise-transmission), s’appuyant sur l’expertise d’investisseurs spécialisés. Des services précis, qui s’adressent tant aux créateurs d’entreprises (besoin de financement d’investissements immatériels), qu’aux entrepreneurs confirmés désireux de consolider et d’optimiser la structure financière de leur entreprise (croissance ou nouvelle acquisition). Un soutien qui prend la forme de plusieurs dispositifs : prêts d’honneur innovation et participation en capital (actions et/ou obligation convertible).

INTERVIEW

Bastien Adrillon
Président de la SAS WIITraining et accompagné par Estia Entreprendre.

Pouvez-vous nous présenter votre projet ?

Je suis un ancien rugbyman professionnel. Après dix ans passés au sein de l’USDax, j’ai mis un terme à ma carrière pour fonder la société WIITraining en septembre 2016. Elle est basée à Bidart, dans les locaux d’Estia Entreprendre. WIITraining a pour objet la conception et la commercialisation d’appareils de musculation et fitness, permettant d’améliorer les conditions d’entraînement et devsatisfaire les exigences de performance, santé et bien-être. Nous avons conçu un concept de banc à haltères innovant, et nous envisageons de concevoir un à deux produits novateurs supplémentaires par an et des outils spécifiques au sport de haut niveau sur demande.

Pourquoi avoir fait appel à Estia Entreprendre ? Quelle est l’importance d’être accompagné ?

À la fin de ma carrière, j’ai demandé conseil à deux dirigeants de la CCI des Landes. J’ai été dirigé vers Estia, du fait de sa proximité avec l’école d’ingénieurs. Cette rencontre a été primordiale car elle a permis la collaboration avec un groupe de trois ingénieurs en dernière année pour toute la partie de conception du produit. Elle m’a permis de bénéficier d’un accompagnement et de formations durant toute la phase de création. C’est primordial quand on est novice dans le monde entrepreneurial. Ma tutrice m’a conseillé tout au long de la phase de création, notamment en matière de financement. J’ai également pu développer mon réseau et entrer en contact avec d’autres partenaires.

Comment envisagez-vous la suite de votre parcours ?

La priorité est de distribuer notre première gamme de produits en France et à l’étranger par le biais de distributeurs, d’apporteurs d’affaires et en direct. Aussi, nous devons finaliser la conception et le prototypage des autres gammes et concevoir notre nouveau produit à horizon 2018. Nous allons donc recruter dès le mois de janvier 2018 un des trois ingénieurs, désormais diplômé de l’Estia, avec qui nous collaborons depuis le début du projet. Notre augmentation de capital fin mai 2017, le financement bancaire et l’aide de la Région doivent nous permettre de lancer notre activité et de nous développer de façon pérenne.

*European Business Network

www.entreprendre.estia.fr  et www.aquiti.fr

  • Twitter Cadremploi
  • Facebook Cadremploi
  • Linkedin Cadremploi